Les bonbons… mon péché mignon

J’écris ce billet parce que j’ai un problème. Avec les bonbons. Depuis toujours, même aujourd’hui à 26 ans, j’aime me rendre dans une boulangerie, et acheter, au kilo – enfin plutôt au gramme – des bonbons acidulés. Des fraises Tagada, des Schtroumpfs, des œufs au plat, des bananes, des Carensac, des Dragibus et des bouteilles de coca, mais aussi des bandos, ces «  bonbons en forme de bande qui piquent » (mes préférés).

Aujourd’hui, j’ai troqué la traditionnelle boulangerie pour une grande chaîne de supermarché qui vend aussi ces douceurs au poids. Il y a tellement de choix, et je les aime tellement tous, qu’il est difficile de ne pas tous les goûter. Alors, j’essaie d’en prendre quelques-uns de chaque sorte, mais je m’en sors quand même avec un sac bien rempli !

En plus du plaisir de choisir moi-même les confiseries que je veux, j’aime la façon de les déguster, en piochant ma main au hasard dans le sachet. Le problème, c’est qu’une fois que j’ai commencé à les grignoter, il m’est difficile d’arrêter… Je les mange d’une traite. Un par un. Même si je surveille ma ligne et que je me sens écœurée au bout d’un moment, je ne peux pas me stopper. Ça s’appelle : la gourmandise. Suis-je la seule à connaître ce problème ?

Allez, rien que pour le plaisir des yeux, et puis parce que je sais que c’est l’époque des régimes, je vous propose un pot-pourri de mes friandises préférées… (et vous, lesquelles vous font craquer ?)

Bandos

Publicités

4 réflexions sur “Les bonbons… mon péché mignon

T'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s