Qui veut épouser mon fils ?

Deux ans après la première saison de Qui veut épouser mon fils ?, l’émission de dating revient sur TF1. Hier soir se tenait le premier épisode. Et il fallait s’armer de patience pour découvrir les cinq duos parents / fils sélectionnés. Après 2 h 30 d’un Koh-Lanta captivant, le show a commencé un peu avant minuit. Mai ça valait le coup d’attendre…

Elsa Fayer, présentatrice attitrée de l’émission.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas compris le concept, malgré un titre très évocateur, cinq parents, cette année quatre mamans et un papa, tentent de caser leur fiston en rencontrant de jolies filles qui cherchent elles aussi l’amour ! Si les jeunes hommes, autour de la trentaine, souffrent parfois du syndrome « Tanguy » qui les condamne à rester bien au chaud et le plus longtemps possible dans le cocon familial, d’autres semblent être des garçons presque « normaux » mais complètement sous le joug de leur parents. Possessives, jalouses, protectrices et intrusives… les mères en particulier apparaissent ici comme des belles-mères insupportables et impossibles à satisfaire ! Le cas de Pascale et de son Morgan chéri m’a particulièrement marqué. Pascale, c’est elle :

Cette quinqua extravertie, avec sa grosse tignasse rouge qui me fait penser à la reine rouge dans Alice au pays des merveilles version Tim Burton, issue de l’aristocratie hongroise, vivant au pied de la Tour Eiffel et fréquentant les soirées mondaines parisiennes, est aussi une femme snob, hautaine et cruellement intolérante. Sous prétexte qu’elle souhaite le meilleur pour son enfant, elle ne se gêne pas pour dénigrer les candidates qu’elle n’estime pas à leur niveau, en fait « pas de leur milieu », leur manquant de respect au passage. Ainsi, elle ordonne presque à une jeune femme de se faire retirer ses tatouages et n’a pas honte d’avouer que selon elle, la classe moyenne manque de culture. Espère-t-elle vraiment trouver une célibataire issue de son rang dans une émission de télé-réalité populaire ? Ce qui me choque également, c’est sa relation avec son fils, Morgan.

Poli, cultivé, polyglotte, dandy, et, j’ose le dire, sûrement très riche, ce pianiste international a tout d’un bon parti, sauf qu’il semble incapable de tenir tête à sa maman ! Pourtant, il confie avoir aimé pendant sept ans une femme que sa mère détestait et qu’elle n’a d’ailleurs jamais acceptée sous son toit. Sept ans, quand même ! Je n’ai pas d’enfant, mais le bonheur de ses petits n’est-il pas le plus important ? Il est conscient aussi que sa mère est capable de l’espionner pendant ses rendez-vous galants – ce qu’elle est justement en train de faire dans l’émission ! Comment se fait-il que ces garçons ne soient pas en mesure de remarquer que leurs parents ne respectent pas leurs choix et, donc, ne les respectent pas ? Il est flagrant de constater que les mères ne cherchent pas la meilleure épouse pour leur fiston, mais la meilleure belle-fille pour elles. Certaines le confessent : « Je ne veux pas qu’elle me fasse de l’ombre » ; « Je veux une belle-fille qui me ressemble ». Pourquoi ? Sont-elles obligées de devenir copines ? Un homme a-t-il besoin de sortir avec une copie-conforme de sa génitrice ?

Frédéric et sa mère, Chantal

Heureusement, tous les tandems ne sont pas comme Pascale et Morgan. Chantal et Frédéric ont beaucoup ému les téléspectateurs hier soir. Cette maman provinciale désespère un peu de marier son grand dadais de 37 ans et de devenir grand-mère un jour. D’ailleurs, elle a les larmes aux yeux en découvrant que des femmes peuvent s’intéresser à lui. Moi j’avoue qu’ils me font rire, le côté bal musette proche de L’amour est dans le pré sans doute, mais ils me font peur aussi. Tout le monde sait (sauf eux peut-être ?) que la télé attire les regards et d’une certaine manière, rend beau. Je crains que Frédéric, trop  gentil, ne tombe de haut en découvrant le vrai visage de ses prétendantes.

Rachel n’a d’yeux que pour son fils, ce qui met mal à l’aise David…

Le casting est très bon et les autres duos sont aussi intéressants : Rachel, très superficielle, cherche une vraie poupée Barbie pour son « prince » David ; Linda, femme de caractère très envahissante, voudrait qu’Alexandre, volage, se mette en couple (ce qui semble mal parti…) ; et Serge, père complice de Julien, veut expressément devenir papy !

Serge, le papa cool, semble avoir une idée bien précise de sa future bru…

Avec 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne – un score plus que correct vu l’heure tardive de diffusion –, on dirait que je ne suis pas la seule à suivre les aventures des Tanguy… À la semaine prochaine, alors !

Alexandre n’a pas l’air d’avoir envie de se marier…

Publicités

5 réflexions sur “Qui veut épouser mon fils ?

  1. la fille ne se marie pas avec la mere dc la mere a rien a dire !! et j’avais entendu une histoire d’un M qui vivait avec sa mere, il a connu son 1er amour a 70 ans 😦

    • C’est bien vrai cette phrase ! Je trouve encore dommage que de nos jours les parents doivent décider qui leur enfant doit aimer. Nous sommes au 21ème siècle ! En général, je regarde pas trop ce type d’émission mais je me souviens avoir vu quelques épisodes de la 1ère saison avec le fameux Giuseppe !

T'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s