Zagreb, capitale croate

Zagreb, capitale de la Croatie, environ 700 000 habitants, située au nord ouest du pays, au pied du massif de la Medvednica et à 170 kilomètres de la mer Adriatique. Indépendant depuis 1991, date qui marque la dislocation de la Yougoslavie, le territoire renferme encore aujourd’hui des populations Serbes, Bosniaques, Albanaises, Roms, Slovènes, Macédoniennes et Monténégrines.
Voilà pour la petite histoire.

30

Je n’en ai pas appris beaucoup plus lors de mon séjour à Zagreb, si ce n’est que la ville garde une certaine influence des pays d’Europe centrale et de ses voisins italiens et allemands.
Je me suis surtout contentée de découvrir une ville que je n’aurai sans doute jamais pensé visiter de moi-même. La majorité des gens garde des préjugés sur les Balkans. Des régions pauvres, détruites par la guerre, grises, où règne un climat froid et d’insécurité. Pourtant, la Croatie, c’est aussi plein de couleurs et de gaieté, à l’image des maisonnettes jaunes, rose ou bleu pastel, du toit polychrome de l’église Saint-Marc, de ses nombreux parcs, de la vie étudiante très active, de son marché aux mille senteurs ou de la gentillesse de ces passants qui nous ont proposé leur aide, d’eux-mêmes, voyant que nous étions perdus.

8

10

29

31

33

Les croates sont très croyants. J’ai aperçu de nombreuses églises, dont une chapelle « ouverte » en pleine rue, où les habitants viennent se recueillir. J’ai visité la cathédrale Saint-Stéphane. Située dans le quartier du Kaptol et construite dès 1093 mais endommagée tour à tour par des peuples turcs d’Europe et un violent séisme, l’église renferme notamment le sarcophage de l’archevêque Stepinac ainsi qu’un triptyque du peintre et graveur allemand Albrecht Dürer (1471-1528) représentant la crucifixion de Jésus. À quelques jours de Pâques, des dizaines de fidèles faisaient la queue à l’intérieur de la cathédrale pour pouvoir se confesser. Autant de ferveur était impressionnant et beau à voir.

23

IMG_8673

41

34

32

28

Zagreb possède un grand réseau de tramways, qui date de 1891, s’étend sur 116 kilomètres, compte 119 stations et transporte environ 560 000 voyageurs par jour. Un funiculaire, construit en 1889, fait également partie des spécificités historiques de la capitale, et permet de se rendre de la ville basse à la ville en haute en moins d’une minute, et ainsi d’éviter les centaines de marches adjacentes…

37

IMG_8676

19

IMG_8582

Arrivés dans les hauteurs de la ville, un musée a attiré notre attention. Le musée des « ruptures amoureuses », pensé par un ancien couple juste après leur séparation, renferme des effets personnels de visiteurs venant des quatre coins du monde qui partagent leurs peines de cœur. L’établissement vend quelques objets insolites, comme une gomme qui se targue d’effacer les mauvais souvenirs…

36

IMG_8683

Un mot sur le climat : frais en hiver, mais apparemment chaud en été. En cette fin de mars marquée par une vague de froid dans toute l’Europe, Zagreb s’est retrouvée sous la neige. Le temps idéal pour déguster des beignets tout juste sortis de la friteuse, spécialités du pays.

7

9

11

26

35

IMG_8627

Quelques anecdotes
• Les Français sont très appréciés à Zagreb. Un barman a passé le disque de Zaz pensant sûrement nous faire plaisir… raté !
• La cravate est originaire de Croatie ! Elle était portée par les cavaliers croates, sous Louis XIII, et la mode a peu à peu gagné la Cour Française. Le mot « cravate » est d’ailleurs une déformation de « croate ».
• Les célèbres chiens tachetés, les Dalmatiens, tirent leur nom de la Dalmatie, la région littorale de la Croatie. Pendant la guerre des Balkans, ils étaient dressés pour apporter des messages dans les territoires ennemis.
• La pharmacie franciscaine de Dubrovnik est la plus ancienne d’Europe (fondée au XIVe siècle) – et elle est toujours en activité !
• C’est au Croate Faust Vrancic (1551-1667) que l’on doit l’étude de résistance de l’air sur la voilure et donc du parachute.
• La Croatie deviendra le 28e état membre de l’Union Européenne le 1er juillet 2013. La kuna, la monnaie nationale, sera donc amenée à être remplacée par l’euro dans les années à venir.

Publicités

4 réflexions sur “Zagreb, capitale croate

T'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s