La fouta de plage

Cet été, la star des plages, c’est elle : la fouta. Ce drap habituellement utilisé dans les hammams tend à remplacer les traditionnelles serviettes de bain. D’origine tunisienne, cette large étoffe en coton est tissée en nid d’abeille ou à plat, et porte généralement des franges à ses extrémités. Elle se décline dans toutes les couleurs avec des rayures, généralement blanches, et apporte une touche de gaieté aux séances de bronzage.

Fouta

Ses avantages ? La fouta est grande (1 mètre x 2 mètres), légère et peu encombrante (pratique à caser dans son sac). Très absorbante, elle sèche rapidement au soleil et limite la prolifération des champignons due à l‘humidité. La fouta aussi devenue un véritable accessoire de mode pour la plage à prix mini (on en trouve à moins de 20 euros). Multifonctions, elle peut également s’utiliser en paréo et finir en plaid sur le canapé ou en nappe sur la table.
Ses inconvénients ? Elle reste moins douce et moelleuse qu’une serviette en éponge classique et, personnellement, ses traits blancs me font penser aux motifs des torchons…

fouta-plage

Publicités

2 réflexions sur “La fouta de plage

T'en penses quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s