Quoi de neuf dans nos penderies ?

La rentrée est ma période préférée pour faire du shopping ; il me tarde toujours de découvrir les nouvelles collections. Après des mois de tenues légères et décontractées, la météo automnale nous oblige à nous couvrir un peu plus. Un bon prétexte pour faire les magasins… Que nous réservent-ils cette saison ?

Parisienne-shopping

* That 70’s Show

La mode des années 70 est de retour dans nos dressings depuis quelques années déjà. Elle sera encore très présente cet hiver à travers des pièces emblématiques de la décennie comme la jupe trapèze, le pantalon taille haute et le jean flare (communément appelé « patte d’eph’ »), à porter avec une chemise ou un pull rentré à l’intérieur, le tout maintenu et structuré par une ceinture. Les motifs floraux, les broderies, les patchworks et la fausse fourrure couleur pop composeront le parfait look hippie. On retrouvera également tout un panel de marron, du beige, du jaune et de l’orange, des sacs à main à franges et des bottines à talon carré. À noter également la présence des cuissardes.

Jupes trapèze et pattes d’eph’ sont de retour. © La Redoute.

Jupes trapèze et pantalons patte d’eph’ sont de retour. © La Redoute.

* Chaud devant !

L’été caniculaire devrait laisser place à un hiver polaire… C’est en tout cas ce que prédisent les créateurs qui ont emmitouflé leurs mannequins sous des vêtements chauds et douillets. Robes en maille, pulls irlandais (confectionnés en laine de mouton), cols roulés, combi-pantalons, ponchos et capes seront légion ! Même les mains seront protégées du froid grâce à des manches XXL ou de simples paires de gants.

Un pull extra large en guise de robe. © Asos

Un pull extra large en guise de robe. ©Asos

* Réveiller la bête…

Une tendance en amène une autre puisque pour tenir bien chaud, rien de mieux qu’une peau de bête ! Le cuir, le daim, le nubuck et les poils de mouton – encore – habilleront les vestes et les manteaux cette saison. Les modèles sans manches seront particulièrement tendance avant d’être remplacés par de longs cabans et duffle-coats au cœur de l’hiver.

Newlook réunit toutes les tendances de la saison avec ce poncho à franges en daim.

Newlook réunit toutes les tendances avec ce poncho à franges et en daim.

Moi qui cherche à dissimuler mes nouvelles formes de jeune maman, je ne pouvais pas rêver mieux ! Je suis en effet ravie de troquer mes jeans slim pour des pantalons patte d’eph’ et taille haute qui devraient avantager ma silhouette. De même pour les larges pulls en grosse maille à porter comme une robe, sans ceinture, et avec des boots.

Bien choisie et accessoirisée, la robe-pull peut être sexy. © Won Hundred

Bien choisie et accessoirisée, la robe-pull peut être sexy. © Won Hundred

Chez les hommes aussi, l’esprit des seventies sera à l’honneur avec de longs manteaux, des pantalons taille haute et patte d’eph’, des tons bruns et tout plein de motifs. À noter également la présence du bordeaux, couleur phare de la saison.

Les hommes frileux pourront se réchauffer grâce à de longs manteaux de fourrure (© Paul Smith, Dunhill et J.W. Anderson)

Les hommes frileux pourront se réchauffer grâce à de longs manteaux de fourrure (© Paul Smith, Dunhill et J.W. Anderson)

Mon premier potager

Depuis que j’ai la chance d’avoir un jardin, je me suis lancée dans la création d’un potager. Cultiver et consommer ses propres légumes est à la fois économique et écologique, qui plus est très tendance, et procure une satisfaction immense.

5

Le problème, c’est que je n’ai jamais eu la main verte et que je ne suis pas du tout patiente. Je me souviens avoir déjà essayé de faire pousser des radis et des tomates cerise sur mon ancienne terrasse… en vain ! Je me suis donc lancée dans cette nouvelle aventure sans grande conviction et surtout avec très peu d’espoir. Pourtant, après des semaines de stagnation, mes plantations se développent aujourd’hui à vitesse grand V !

On compte aujourd'hui 86 tomates réparties sur 6 pieds !

On compte aujourd’hui 86 tomates (la plupart  vertes) réparties sur 6 pieds !

Une fois n’est pas coutume, je remercie la pluie d’avoir rafraîchit une terre jusque-là très sèche. Désormais, je cueille des radis quotidiennement ; mes pieds de tomates fleurissent de jour en jour et me donnent de gros fruits rouges et juteux ; mes plants de salades ont doublé de volume et ceux de concombres produisent des légumes certes petits et biscornus, mais très bons ! Summum de ma réussite : un mini melon est en train de pousser !

Oui, apparemment c'est un concombre...

Oui, apparemment c’est un concombre…

Mon premier melon, une grande fierté !

Mon premier melon, une grande fierté !

Il n’y a pas de secret. Une météo ensoleillée couplée à un bon arrosage est la clé d’un potager réussi. Certains légumes sont, paraît-il, également plus faciles que d’autres à faire pousser. La laitue, les radis, les courgettes, les haricots et les tomates cerise seraient parfaits pour débuter.

Les batavias ont survécu à l'attaque des escargots !

Les batavias ont survécu à l’attaque des escargots !

Satisfaite de cette expérience, je compte m’investir davantage l’an prochain en plantant de nouveaux fruits et légumes. Des suggestions ?

La Dernière Danse d’Indila

Depuis novembre dernier, une certaine Indila entonne sa Dernière Danse sur les ondes de radio et les chaînes musicales, et résonne dans ma tête. Un premier single solo pour cette jeune parisienne qui n’en est pourtant pas à ses débuts.

Indila

D’abord connue comme auteur-compositeur, elle a également chanté en duo avec de nombreux rappeurs comme Soprano, sur le titre Hiro, Rohff, avec Thug Mariage ou encore Youssoupha avec le tube Dreamin, que j’affectionnais déjà tout particulièrement. Habituée aux musiques urbaines, donc, elle effectue un virage à 180° en proposant une chanson française aux sonorités orientales. La jeune femme, qui se dit « enfant du monde », se passionne depuis toute petite pour la culture indienne et puise notamment son inspiration dans le répertoire de Lata Mangeshkar, connue pour ses musiques de film Bollywood. Indila, de son vrai nom Adila Sedraia, a d’ailleurs choisi son pseudonyme par amour pour l’Inde et il lui arrive même de chanter en hindi. Éclectique, elle est aussi une grande admiratrice de Michael Jackson et de Jacques Brel.

Photo-Indila

Son titre Dernière Danse, produit par Skalpovitch – plus connu sous le nom de DJ Skalp – figure actuellement en deuxième position des meilleures ventes de singles en France, derrière le joyeux Happy de Pharrell Williams. Elle a fait sa première télé en solo dans Vivement dimanche le 19 janvier, invitée par Florent Pagny. Indila sortira son premier album, intitulé Mini World, le 24 février. Un disque plein de couleurs et d’humeurs, dans lequel elle essayera de nous faire voyager.

En attendant, je ne me lasse pas de sa Dernière Danse.

Allô Nabilla ?!

Celle que l’on jugeait – peut-être à tort – ingénue et stupide à cause de ses phrases culte, a réalisé son rêve : Nabilla présentera sa propre émission de télé-réalité, Allô Nabilla, ma famille en Californie dès le 12 novembre, à 20 h 50 sur NRJ 12.

Nabilla

Impossible d’être passé à côté du phénomène Nabilla. Avec son célèbre « Allô », elle a conquis la Toile, le petit écran et même Jean-Paul Gaultier. Longtemps considérée comme une bimbo écervelée, la jeune femme de 21 ans a tout de même réussi à marcher sur les traces de son idole, l’Américaine Kim Kardashian, en devenant, comme elle, l’héroïne de sa propre émission de télé-réalité. Nabilla Benattia, de son vrai nom, peut en effet se vanter d’avoir créé le premier « Dynasty’s Show » de la télévision française. Allô Nabilla, ma famille en Californie débarque le 12 novembre en prime time, sur NRJ 12. C’est sur cette chaîne, plus précisément dans Les Anges de la télé-réalité 5, que la Suissesse s’est fait connaître du grand public, après un premier passage remarqué dans L’amour est aveugle, sur TF1. 

Nabilla défilant pour Jean-Paul Gaultier, l'été dernier.

Nabilla défilant pour Jean-Paul Gaultier, l’été dernier.

Allô Nabilla, ma famille en Californie racontera le quotidien de la star et de ses proches en vacances dans une villa de rêve à Los Angeles. Pour l’occasion, la brunette a convaincu sa mère, sa grand-mère et son frère de vivre cette aventure avec elle. Son petit ami Thomas, ancien candidat de Secret Story, ses meilleures amies, son assistant et son chauffeur personnels ainsi que ses animaux de compagnie seront également du voyage. Pendant trois semaines, Nabilla dévoilera sa vie de famille sous les feux des projecteurs. Elle nous fera également partager son parcours professionnel outre-Atlantique, entre interviews et plateaux télé. Fous rires, phrases culte et moments d’émotions seront bien sûr au rendez-vous…

Prêt à partir en Californie avec Nabilla ?

Prêt à partir en Californie avec Nabilla ?

Des petons au chaud

Les premiers frimas de l’automne nous obligent à nous procurer de nouveaux souliers, ce qui n’est pas pour nous déplaire, n’est-ce pas ? Un petit tour sur les tendances chaussures automne/hiver 2013-2014 s’impose…

*Les derbies

Derbies © La Redoute

Derbies © La Redoute

Envie d’un look masculin-féminin chic et moderne ? Optez pour les derbies ! Elles font fureur cette saison et, personnellement, je les préfère mille fois aux traditionnelles ballerines. À porter avec un pantalon et un chemisier, par exemple.

*Les bottines

Boots © Le Temps des cerises (mon coup de ♥)

Boots © Le Temps des cerises (mon coup de ♥)

De plus en plus les bottines tendent à remplacer leurs grandes sœurs les bottes ! Cet hiver n’échappe pas à la tendance puisque les boots se font plus basses, plates, à talons compensés ou « à découpes » : ces modèles, entre les bottines et les sandales, sont parfaitement adaptés à la météo de mi-saison ! À porter avec robes et shorts, combinés à une bonne paire de collants si besoin.

Bottines à découpe © New Look

Bottines à découpe © New Look

* Les slippers

Slippers © San Marina

Slippers © San Marina

Vous connaissez les slippers ? Ces pantoufles d’habitude réservées aux personnes âges semblent remises au goût du jour. Toujours aussi confortables, les slippers sortent de la maison et deviennent des sortes de chaussons de ville, proches des mocassins. En cuir, vernis, à clous ou à fleurs, elles apportent un style casual et s’associent aussi bien au jean boyfriend qu’au slim ou à une paire de leggings. Et les hommes aussi en raffolent !

*Glitter

Des Vans à paillettes pour des skaters girly !

Des Vans à paillettes pour des skaters girly !

On aime ou on n’aime pas, mais cet automne il faut que ça brille ! Les chaussures se parent de doré ou d’argenté ou encore d’effets brillants et reluisants. C’est Noël avant l’heure ! Attention à ne pas abuser d’accessoires étincelants, au risque de ressembler à une boule à facettes !

*Crantées

Derbies à semelles crantées © Cesare Paciotti

Derbies à semelles crantées © Cesare Paciotti

Après les compensées, voici les semelles crantées ! Toujours imposantes, les plates-formes accompagnent aussi bien les derbies que les boots ou les baskets, pour un style baroudeur voire roots qui rappelle les célèbres Doc Martens !

Alerte au trucage

Hier soir, les fidèles téléspectateurs de Secret Story ont appris – avec effroi – que le détestable Vincent était sélectionné pour la finale de l’émission la semaine prochaine, laissant le favori Julien sur le carreau. Ce matin, des milliers d’internautes crient au scandale sur Twitter . Pour prouver le bien-fondé de leurs accusations, ils publient au grand jour les messages qu’ils ont reçus par TF1 après avoir appuyé leur candidat préféré : on voit clairement que les soutiens apportés à Julien (en tapant 4) ont été comptabilisés au bénéfice de Vincent !

Le chiffre 4 était celui de Julien, et non pas de Vincent...

Le chiffre 4 était celui de Julien, et non pas de Vincent…

Je ne peux pas certifier que ces messages soient exacts. Toutefois, je ne peux m’empêcher de relever des anormalités dans le déroulement du jeu. Depuis plusieurs années, des rumeurs de tricherie pèsent sur la production. Tout le monde le sait, l’émission cherche à faire le buzz – et de l’audience – et attire son public en favorisant les conflits, les histoires d’amour et de trahison. Pour y parvenir, elle scénariserait le quotidien de ses participants, créant ainsi un vrai petit feuilleton estival. La relation entre Vincent et Alexia n’est, selon moi, pas le fruit du hasard. Ils sont comme des pantins dans les mains de la production. Peut-être sont-ils justement choisis pour leur grande naïveté et leur capacité à se laisser facilement influencer. Peut-être sont-ils carrément des comédiens engagés pour faire le show. Qu’ils en soient conscients ou non, leurs faits et gestes sont guidés et orientés par d’autres. La dimension de télé « réalité » n’est alors plus vraiment appropriée…

SS7

D’après les sondages, Vincent n’a jamais été populaire auprès des téléspectateurs, malgré sa relation amoureuse et tumultueuse avec la blonde Alexia. Pour le mettre en avant, TF1 redouble de stratégies : elle l’a notamment mis en vedette pendant une semaine dans une pièce secrète en compagnie d’anciens candidats. Cette mise à l’écart l’a davantage exposé que les autres mais lui a également permis de contourner une éventuelle nomination et élimination. Ce n’est pas nouveau, il y a deux ans, Aurélie évitait elle aussi étrangement les nominations en bénéficiant d’immunités hasardeuses et suspectes.

Julien (à gauche), éliminé face à Vincent (à droite)

Julien (à gauche), éliminé face à Vincent (à droite)

Les votes de Secret Story sont a priori vérifiés par un huissier de justice, le fameux Maître Moya. Mais qui nous dit qu’il n’arrête pas de comptabiliser les votes au moment opportun ? Il suffit que Vincent ait dépassé Julien pendant une petite seconde pour qu’elle en profite pour stopper la compétition – pendant que les téléspectateurs continuent d’envoyer des sms surtaxés…

sondage

Dans les sondages, Julien obtenait 21 % des votes contre seulement 11 % pour Vincent. Dans la réalité, les résultats officiels n’ont pas été diffusés par la chaîne…
Bref, plusieurs facteurs sèment le doute quant à la véracité des résultats de Secret Story hier soir. Après s’être déchaînés sur Vincent ces dernières semaines, les internautes ne comptent pas le laisser accéder injustement à la finale sans rien faire. Une demande de plainte auprès du CSA circule sur les réseaux sociaux.
Pour rappel, en 2006, un bug informatique avait erroné les votes de la Nouvelle Star, sur M6. La chaîne avait alors annulé les résultats et redonné une chance aux chanteurs amateurs la semaine suivante…

Affaire à suivre…

C’est la rentrée !

L’heure est venue de se remettre au sport et/ou de pratiquer une activité artistique ou musicale pour s’évader et s’épanouir.

velo

Cet été, le Sofinoscope, baromètre de la consommation et du quotidien de Sofinco, a interrogé les Français sur l’importance des loisirs.
Cette enquête* révèle que 98 % des Français consacrent du temps à un loisir. Par « loisir », 72 % des personnes interrogées entendent « surfer sur internet » tandis que 59 % regardent la télévision. Ces deux passe-temps sont favorisés pour leur faible coût et leur proximité – les activités à pratiquer près de chez soi sont les plus plébiscitées.
Pourquoi se consacrer à un hobby ? Pour le bien-être avant tout, pour 64 % des sondés. Le plaisir passe avant le prix, mais les Français accordent tout de même 646 euros en moyenne à leurs loisirs par année. Même les foyers les plus modestes, gagnant moins de 1 000 euros par mois, leur réservent 370 euros par an, soit 16 % de plus que l’an passé. Et la majorité ne compte pas réduire ces frais !

Kayak

Question durée, nous passons environ 9 h 53 par semaine à nous distraire. Bien sûr, ce sont les enfants qui en profitent le plus !
Pour la rentrée, j’ai décidé de me trouver une activité qui me plaise vraiment ! Je cherche un sport qui me permettrait à la fois de me dépenser et de m’amuser. Je ne tenterai pas de nouveauté tendance et farfelue… Fini l’aquabike ou la zumba, je retourne aux basiques : la danse !

Danse

Et vous, comment occupez-vous votre temps libre ?

*Sondage OpinionWay – Sofinco